Vous êtes ici > Home / Appels à projets / Smart City Inclusion Numérique
CLOTURÉ

Vous prévoyez d’organiser un événement ou de porter un projet en 2018 proposant une solution face au défi de l’inclusion numérique ? Vous êtes invité·e à répondre avant le 30 mars 2018 à l’appel à projets lancé par Bianca Debaets, secrétaire d’État bruxelloise en charge de l’Informatique et de la Transition numérique, et le Service public régional de Bruxelles.

La culture numérique est primordiale si nous voulons que notre Région devienne une Smart City. Cela signifie que tout le monde doit posséder un bagage numérique suffisant pour cueillir les fruits de la numérisation croissante. Il est donc dans notre intérêt de résorber la fracture numérique afin de réduire le risque d’exclusion qui y est lié.

CONDITIONS D’ELIGIBIILITE ?

Pour qui ? 

L’appel à projets s’adresse aux organisations privées et associations dotées d’une personnalité juridique établies dans la Région de Bruxelles-Capitale ainsi qu’aux associations de fait sans personnalité juridique, actives dans le domaine de la numérisation.

Que faut-il faire pour que le projet soit retenu ? 

Cet appel est axé sur les initiatives ou événements concernant l’inclusion numérique, qui auront lieu sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale en 2018.

Les critères de sélection et toutes les informations détaillées utiles pour répondre à l’appel à projets sont reprises dans les documents ci-dessous.

COMMENT INTRODUIRE UNE DEMANDE ?

Vous trouverez toutes les informations sur l’appel à projets et les modalités à suivre pour introduire une demande dans les documents suivants :

pdfAppel à projets

pdfGuide des subventions

wordFormulaire de candidature

GAGNANTS :

Au total 7 projets ont été retenus par un jury d’experts pour un montant de 250.764 €.

Vzw Open Knowledge- Hack your future Belgium

Avec Hack Your Future Belgium, Open Belgium veut former des réfugiés à devenir des développeurs de logiciels. Sur la base des deux premières classes, qui auront lieu en 2018, 20 réfugiés seront donc préparés à cette carrière.

Asbl DoucheFlux – Survivinginbrussels.be

L’objectif général du projet survivingbrussels.be est d’organiser le rapprochement de l’offre et de la demande d’aide dans le secteur bruxellois de la lutte contre le sans-abrisme, augmentant ainsi l’efficacité de tout un secteur économique bruxellois.

Vzw Wijkpartenariaat – De Schakel

Le projet De Schakel se concentre sur la participation des personnes vivant dans la pauvreté dans la société numérique. Le projet se compose de deux piliers qui abordent à la fois les aspects physiques (accès et durabilité) et immatériels (compétences, soutien) de l’exclusion numérique.

Vzw Gluon – iTeach IT – pilootproject

Avec le projet ‘iTeach IT’, Vzw Gluon veut utiliser les enseignants du secondaire bruxellois comme un lien important dans l’inclusion numérique de leurs élèves, les jeunes bruxellois. En mettant les experts et l’infrastructure du Medialab et du Fablab à la disposition de l’Erasmushogeschool, sous la direction de Gluon, les enseignants eux-mêmes seront donc d’abord initiés aux dernières technologies numériques par le biais d’ateliers ciblés.

Vzw Blindenzorg Licht en Liefde – Ten Apps, one vision.

Ce projet a été conçu pour les Bruxellois néerlandophones aveugles ou malvoyants de plus de 65 ans dont la cécité ou la malvoyance ont été diagnostiquées récemment et après cet âge, et qui ne peuvent donc être reconnues par l’Agence flamande pour les personnes avec un handicap (VAPH). Par l’intermédiaire de notre projet, elles ont la possibilité de bénéficier du soutien dont elles ont besoin. Le projet fait en sorte que les personnes malvoyantes ou aveugles puissent continuer à participer à la vie collective à l’aide d’outils technologiques tels qu’iPads ou smartphones.

Asbl Solival – Cyberval 2.0

Les aides technologiques qui permettent l’accès à l’ordinateur en général ou le contrôle de l’environnement s’avèrent généralement insuffisantes par elles-mêmes car les personnes les plus fragilisées ont « peur » de l’informatique ou ont un manque total d’expérience et de connaissances. Un travail de sensibilisation et de formation aux logiciels et matériels est donc toujours nécessaire à minima. L’asbl Solival, en association avec le CPAS de Berchem, veut développer des formations « à la carte ». Ces approches formatives seront à construire sur base des besoins des utilisateurs et de leurs aidants proches.

Asbl Fobagra – Les auberges du code

Le projet « Les auberges du code » est un dispositif à échelle régionale, visant à initier des enfants, adolescents et jeunes adultes(en partie issus des milieux populaires) aux logiques de programmation , au travers d’activités réalisées dans les EPN.

Date de fin : 30 mars 2018

Contact : Projet Economie